Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-07-30T21:12:10+02:00

La déclaration : L'Histoire d'Anna - Gemma Malley

Publié par Dévoreuse de livre
La déclaration : L'Histoire d'Anna - Gemma Malley

Titre : La déclaration : L'Histoire d'Anna

Auteur : Gemma Malley

Editeur : Naïve

365 pages

Quatrième de couverture :

Angleterre, 2140.

Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naît des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais.

Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître.

Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

 

Mon avis :

La déclaration est un livre dont je n’avais jamais entendu parler. Souvent quand on n’entend pas parler d’un livre, ce n’est pas forcément bon signe. Mais il peut arriver que ce livre nous offre une bonne surprise. Et ce fut le cas avec ce roman ! A vrai dire, je ne comprends pas pourquoi j’en n’ai pas plus entendu parler et que je ne l’ai pas lu avant ! D’autant que ce roman est sorti en 2007 ! Et il a fallu attendre 2015 pour que je le découvre et que je le lise.

Cela fait quelques temps que j’ai ce livre, à tel point que je ne sais plus vraiment comment je l’ai découvert …

Mais je me suis penchée dessus la semaine dernière et je n’arrête pas d’y penser ! Le sujet du roman est notamment l’immortalité, et curieusement c’est un sujet qui m’intéresse ces temps-ci. J’ai vu le film Adeline qui traite également de ce sujet.

Dans ce roman, on traite du sujet de l’immortalité, non pas du point de vue des personnes immortelles, mais des personnes qui ne le sont pas : les Surplus.

L’histoire se déroule en 2140, les scientifiques ont trouvé un remède aux graves maladies, entraînant ainsi l’immortalité. Mais cela a un prix. Afin d’éviter le surpeuplement, les autorités ont décidé qu’il était illégal d’avoir des enfants, sous peine de se les faire enlever. Une seule solution n’est possible : renoncer à son immortalité, mais cela entraînera de graves conséquences comme la mort puisque son corps devient très vulnérable aux maladies.

Et c’est dans ce contexte que démarre l’histoire d’Anna. Elle se retrouve dès son plus jeune âge dans le Foyer de Grange Hal après que les autorités aient découvert son existence illégale.

Un Surplus est un individu indésirable, il devra toute sa vie réparer la faute de ses parents c’est-à-dire l’avoir mis au monde.

Et c’est cet aspect-là du roman qui est vraiment très dur. Les enfants Surplus sont endoctrinés croire que c’est la faute de leurs parents, que Dame Nature ne veut pas d’eux. L’auteur insiste bien sur ce principe-là ainsi, le roman peut parfois paraître un peu long dans le sens où il n’y a pas vraiment d’action au départ. Mais cela est vraiment nécessaire pour que le lecteur comprenne bien les réactions d’Anna, en comparaison à celle de Peter qui au contraire d’Anna, n’est arrivé dans l’établissement qu’après 13 ans. Il a donc vécu toute sa vie caché en n’ayant pas à l’esprit qu’il était un surplus. Ce qui fait que les réactions d’Anna et de Peter sont radicalement opposées et celle d’Anna paraisse justifiées du fait de l’endoctrinement qu’elle a subit dès son plus jeune âge. Il apparaît donc incohérent pour Anna que ses parents puissent l’aimer dans la mesure où elle est un boulet pour la société.

Ce roman laisse à réfléchir sur notre volonté actuelle de vouloir combattre le vieillissement. Il est évident que l’immortalité entraîne une absence de liberté quant à la possibilité d’avoir des enfants. C’est déjà un peu le cas en Chine où pour éviter un surpeuplement, il est interdit d’avoir plus d’un enfant.

Mais le roman m’a aussi fait réfléchir quant à l’endoctrinement qui est exercé envers les enfants. Il apparaît cruel de pouvoir dire qu’ils sont indésirables et qu’ils devront payer leur dette envers la société …

En bref, ce roman laisse vraiment à réfléchir. Et malgré au départ quelques longueurs, qui avec du recul permet de comprendre les agissements d’Anna, ce roman est à découvrir et se doit d’être mis plus en avant.

Mais !! J’ai fait une grande découverte en préparant ma chronique. En effet, j’ai appris qu’il ne s’agissait d’un « one shot », mais bien d’une trilogie !! Encore mieux !

 

Donc, si vous ne l’avez pas compris, la Déclaration : l’histoire d’Anna est un livre qu’il faut lire autant pour l’histoire que pour la réflexion personnelle qui s’en suit !

 

Ma note : 

 

La déclaration : L'Histoire d'Anna - Gemma Malley

Voir les commentaires

commentaires

Blog de la Dévoreuse de livre créé le 29 Juin 2014 - - ladevoreusedelivre@gmail.com - Bonne lecture !